La-jarre-imparfaite

NOTRE MAGNIFIQUE IMPERFECTION

Pour aller vers plus de connaissance de soi, il est essentiel de prendre en considération l’existence de nos zones d’ombre. Les reconnaître pour les accepter.

 

Combien d’entre nous cherchent à être parfaits EN TOUTES CIRCONSTANCES ?

JE VEUX ÊTRE :

Une BELLE personne

Un conjoint ATTENTIONNÉ

Un fils IRRÉPROCHABLE

Un patron AIMÉ

Un salarié DÉVOUÉ

Un EXCELLENT candidat

Un parent À L’ÉCOUTE

Un ami PRÉSENT

Un voisin DISCRET

Un citoyen RESPONSABLE

Un BON orateur, gestionnaire, professionnel, que sais-je encore …

 

Arg ! N’en jetez plus !

Stop aux dictats de la PERFECTION.

 

BIENHEUREUX LES FÉLÉS !

 

Cette « histoire de FÉLÉS » illustre bien mon propos. Nous sommes imparfaits, et c’est MAGNIFIQUE !

 

Un porteur d’eau indien avait 2 grandes jarres, suspendues aux 2 extrémités d’une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L’une des jarres avait un éclat, et,  perdait presque la moitié de sa précieuse cargaison en cours de route.

Chaque jour le porteur d’eau ne livrait qu’une jarre et demi d’eau. La jarre parfaite était fière d’elle, mais la jarre abîmée avait honte de son imperfection..

Elle dit au porteur d’eau:. “Je me sens coupable, par ma faute, tu fais tous ces efforts et tu ne livres à notre maître que la moitié de l’eau.
Plein de compassion, il répondit: “Pendant que nous retournons à la maison du maître, je veux que tu regardes les fleurs magnifiques qu’il y a au bord du chemin”. Au fur et à mesure de leur montée sur le chemin, la vieille jarre vit de magnifiques fleurs baignées de soleil et cela lui mit du baume au coeur. Mais elle se sentait toujours aussi mal parce qu’elle avait encore perdu la moitié de son eau.

Le porteur d’eau lui dit  “T’es-tu rendu compte qu’il n’y avait de belles fleurs que de TON côté? J’ai toujours su que tu perdais de l’eau, et j’en ai tiré parti. J’ai planté des semences de fleurs de ton coté du chemin, et, chaque jour, tu les as arrosées tout au long du chemin. J’ai pu grâce à toi cueillir de magnifiques fleurs qui ont décoré la table du maître. Sans toi, jamais je n’aurais pu trouver des fleurs aussi fraîches et gracieuses.

Nous sommes tous des jarres abîmées. Mais ce sont les éclats, les défauts en nous qui rendent nos vies intéressantes et exaltantes !

 

 

 

Share This